Aller au contenu principal

1284 rue Marie-Anne Est,
Montréal H2J 2C2
Tél. 514 277 8286
Lundi au vendredi de 11 h à 18 h
info@officine.ca

L'Officine naturopathes agréés Montréal

L'OCYTOCINE, LA MOLÉCULE DE L'AMOUR

 

L'amour est dans l’air ! La Saint-Valentin est à nos portes et nous ressentons l’amour partout où nous allons ces jours-ci. Ce doit être nos niveaux d'ocytocine qui deviennent incontrôlables ! 

L'ocytocine, aussi connue sous le nom d'hormone du «câlin» ou de l’«amour», est libérée lorsque nous recevons ou donnons un câlin à une autre personne. Un moment de jeu avec notre chien peut également libérer de l'ocytocine ! Mais que dit la science à propos de cette hormone qui élève notre humeur et que pouvons-nous faire pour commencer à ressentir les effets qu’elle procure ?

 

L'ocytocine est l’hormone du « câlin », du toucher réconfortant et aimant qui fait du bien. Elle est libérée par la glande pituitaire postérieure dans le cerveau. On pensait auparavant que cette hormone ne faisait que stimuler la production et la libération du lait maternel, ainsi que les contractions utérines. Cependant, de nouvelles preuves font un lien entre la libération d'ocytocine dans le cerveau et le sentiment de confiance, de bonheur et de connexion avec les autres.

 

Des chercheurs ont découvert que le toucher doux était bénéfique à la fois pour celui qui touche et pour celui qui est touché car le contact physique agit comme un stimulus pour la libération d'ocytocine. L'ocytocine est considérée comme une hormone neuromodulatrice, ce qui signifie qu'elle peut avoir un impact sur les comportements complexes du cerveau comme les neurotransmetteurs, et peut également circuler dans le sang et avoir une influence sur la libération d’autres hormones ou d'autres organes. Par exemple, la libération d'ocytocine réduit les niveaux d'hormones du stress. À la différence de la dopamine, qui atteint son point culminant au début de la relation et s’estompe ensuite, la libération d’ocytocine reste élevée durant toute la période qu’une personne est en relation.

 

Comment pouvez-vous profiter d’un niveau d'ocytocine optimal ? Voici quelques suggestions :

 

Passez du temps de qualité à créer des liens avec vos proches

L'ocytocine est une hormone importante pour les mères lorsqu'il s'agit de nouer des liens avec leur enfant. Une étude de 2007 publiée dans la revue Psychological Science a révélé que plus les niveaux d’ocytocine d’une mère étaient élevés au premier trimestre de sa grossesse, plus elle augmentait ses chances d’avoir des comportements d’attachement tels que chanter ou donner le bain à son bébé. Donc, si vous avez oublié le cadeau ou la carte à votre mère pour la Saint-Valentin, un câlin compensera (en quelque sorte).

 

Faites du bénévolat dans un refuge pour animaux

Non seulement vos niveaux d’ocytocine augmenteront mais ceux de votre ami à quatre pattes feront de même ! Des chercheurs japonais ont découvert que les chiens qui portaient un long regard sur leurs propriétaires présentaient des niveaux élevés d’ocytocine et qu’après avoir reçu ces longs regards, les niveaux d’ocytocine de leurs propriétaires augmentaient aussi ! De nombreux refuges encouragent les bénévoles à venir promener les chiens qui attendent de trouver une famille d’accueil.

 

Regarder un bon film pour flâner (pas de film d’horreur !)

Se câliner avec sa tendre moitié semble être le moyen le plus sûr de faire circuler l'ocytocine, profitez-en donc pour vous installer confortablement ensemble et câlinez-vous devant un bon film ou votre série préférée ! Saint-Valentin oblige, nous vous recommandons les comédies romantiques (Il y a l’embarras du choix chez votre télé distributeur). 

 

Que vous soyez en couple ou en solo en cette Saint-Valentin, vous méritez plus d’ocytocine dans votre vie! Après tout, n’est-ce pas le meilleur cadeau que nous puissions nous offrir ?

 

Adapté librement de l’article de blogue co-écrit par: BJ Bresson & Dr. NavNirat Nibber

The neuropeptide oxytocin modulates consumer brand relationships.Fürst A, Thron J, Scheele D, Marsh N, Hurlemann R - Sci Rep - January 1, 2015; 5 (); 14960

Oxytocin influences intuitions about the relationship between belief in free will and moral responsibility.Goodyear K, Lee MR, O'Hara M, Chernyak S, Walter H, Parasuraman R, Krueger F - Soc Neurosci - January 1, 2016; 11 (1); 88-96

Walter H., R. Parasuraman, K Krueger - Soc Neurosci - 1er janvier 2016; 11 (1); 88-96